3 SEMAINES à BALI
ALAIN et ODILE, deux quinquas franciliens à la découverte de BALI pendant 3 semaines, avec une incursion sur Lombok. Voici notre CARNET DE VOYAGE. Bonne lecture!


Menu

» Accueil
» Qui suis-je ?
» Mon itinéraire
» Livre d'or
» Album photos
» Archives
» Mes amis

Mes albums

Rubriques

THAILANDE


YEH GANGGA : 3 jours en bord de mer, près du Tanah Lot

 

 

  YEH GANGGA: 3 jours de farniente

 

 

Après une heure de route, nous voici arrivés à YEH GANGGA, sur la côte sud, près de TABANAN, au YEH GANGGA BEACH BUNGALOWS, au bord de la mer.

 

D'abord il y a notre bungalow puis en pente douce les rizières et enfin la mer avec ses gros rouleaux. On peut garder la chambre 3 nuits, cela tombe bien, on va se reposer de notre séjour à Ubud où nous n'avons pas arrêté de courir.

 

 

 

 

La piscine de l'hôtel entre rizières et la mer

 

 

 

 2 bungalows (= 4 chambres) avec vue sur la mer,
d'autres ont vue sur le jardin

 

Mais pourquoi YEH GANGGA? C'est Hella, une internaute autrichienne qui nous a donné cette adresse dans un forum allemand et je dois dire que c'était une très bonne idée! Nous aurions même dû commencer notre séjour par là, 3 jours de détente avant UBUD.

 

L'hôtel est à 1 heure de l'aéroport de Denpasar et ils viennent vous chercher sur demande, c'est comme pour Ubud.

 

L'intérêt de l'hôtel est son emplacement face à la mer et proche du Tanah Lot. Il est déconseillé de s'y baigner à cause des gros rouleaux mais une belle piscine accueille les nageurs de l'hôtel.

 

 

  

 

Petites rizières en terrasse 

 

 

 

Ce que l'on voit du restaurant de l'hôtel. Je précise, le gros rocher n'est pas le Tanah Lot mais le propriétaire de l'hôtel l'a surnommé en souriant "le petit Tanah Lot"!

 

  

 

 Le TANAH LOT, à 6 km de notre hôtel. Nous comptions y aller en longeant la plage; malheureusement, on a mal calculé notre coup; la mer se retirait mais pas assez pour pouvoir le faire . Pas sûr qu'à marée basse, cela soit possible sur toute la distance car beaucoup de criques profondes. Beaucoup de monde sur le site, beaucoup de boutiques de souvenirs, un restaurant.

 

 Massage :

Maintenant, il faut que je vous parle d'Ibudia. Hella m'ayant demandé de donner son bonjour à Ibu Diah la masseuse de l'hôtel, c'était l'occasion pour moi de me faire masser, surtout que j'avais toujours autant mal au dos (C'est chronique chez moi).

 

Ibu Diah travaille à l'hôtel, nettoie les chambres et masse les clients qui le souhaitent. Elle est si contente que je vienne de la part d'Hella qu'elle parle à bâtons rompus avec moi comme si on se connaissait depuis longtemps.

 

En même temps, elle me masse avec beaucoup d'énergie et repère de suite les endroits douloureux; je vois tout de suite qu'elle sait où j'ai mal, d'où part la douleur. Elle me fait mal, enfonçant ses doigts ou appuyant aux endroits stratégiques. Mais quelques jours après, je m'aperçois qu'elle a soulagé mon dos.  

 

 Ibu Diah nous invite à dîner chez elle, elle va nous faire des gambas et du poisson me dit-elle. Nous acceptons avec enthousiasme son invitation.

 

  

 

 

 

 

  

 

  

 


Publié le 28/07/2009 à 21:07, Yeh Gangga
Mots clefs : Yeh Ganggamassagepiscineplagemer
Lien

AMED et belle balade Tirta Gangga, Waterpalace et route côtière

 

 

 

  AMED 
 
 
 
Nous voici donc à l'hôtel AMED CAFE! Finalement, ( alors qu'au téléphone, ils me disaient que c'était plein dans leur hôtel) en passant devant, j'ai obtenu une superbe chambre, dans le bungalow le plus proche de la mer, une chambre magnifique avec lit à baldaquin. Eau froide (mais il fait chaud ici, donc elle nous rafraîchira) et ventilo.
 
 
 
 
 
 Notre chambre (grenier à riz), terrasse, restaurant et petite piscine
 
 
 
La chambres a comme nom "BARUNA VIEW" avec vue sur la mer pour 350 000 roupies ttc dans le pur style balinais..
 
 
 
 
Ce soir, je m'équipe pour une attaque éventuelle de moustiques: ils ne me lâchent pas dédaignant mon compagnon. C'est pas juste mais quoique je fasse, quelle que soit la lotion que je prenne, les moustiques sont pour moi !
 
 
 
Une journée presque de farniente. Une marche quand même le matin, vers l'ouest (bout de l'ile). En route, on s'est arrêtés boire un jus de fruit mais on a tant discuté avec les serveurs qu'il a fallu tout de suite après rentrer à l'hôtel.Mais on ne regrette pas ces moments, c’est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur eux et eux sur nous, abattre les préjugés (par exemple, comme quoi tous les Européens sont riches).
 
 
 
 
 
En fin d'après-midi, piscine (petite mais jolie), cette fois on a longé la route côté Amed, vers l'Ouest, pour voir les "paludiers" mais ils travaillent le matin. Par contre, on est tombés sur les enfants qui nous ont accostés avec des petits paniers de sel et la ferme intention de nous les vendre.
 
 
Alors, je n’ai qu’un seul mot - besok ! (oui, demain!), avec de préférence un large sourire que j’arbore à l’intention de mon ex-futur-vendeur !
 
 
Enfin, pour être francs, AMED ne nous emballe pas trop. La végétation est moins luxuriante, le village est sale. Le seul intérêt c’est la possibilité de randonner dans les environs, balade que je décris un peu plus loin dans ce chapitre.
 
L’AMED CAFE nous plaît beaucoup ( la chambre, la piscine, le resto, une belle infrastructure et un personnel agréable) mais nous sommes venus surtout pour les paysages et la plage aux galets, graviers et sable aux gros grains noirs ne nous fait pas rêver. Ici, pas de marée, peu de vagues. MAIS devant l'hôtel, les amateurs de snorkeling peuvent s’adonner à leur passion.
 
 
 
 
Vue de notre chambre
 
Bref, Amed, c’est bien pour ceux donc qui aiment le snorkeling, la plongée ou le farniente.
 
 
 
 
 
  TIRTA GANGGA - rizières - 
WATER PALACE et route côtière 
 
 
 
 
 
19/7 : Départ à 9 heures ce matin pour TIRTA GANGGA.
 
 
Arrivés vers 10 heures à TIRTA GANGGA, un Balinais s'est proposé comme guide à l’entrée des jardins. Finalement, c'était une bonne idée car nous n'aurions pas pensé à aller tout au fond du site voir la source et la piscine royale.
 
En fait, ce site date de 1948 et est constitué entre autres de 4 grandes piscines dont une avec de belles statues (directement scellées dans l’eau du bassin) et l'autre faisant office de piscine pour le public.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Nous avons dû faire un choix parmi toutes nos photos, pas facile!
 
 
 
 
Un restaurant permet de se restaurer sur place ; c’est ce qu’on aurait dû faire car après, il n’y a plus de restaurant avant AMED.
 
 
 
 
 
Allez, encore une pour le plaisir !
  
 
 
 
Nous reprenons la route, traversant des rizieres qui, pour notre malchance sont bien avancées, certaines même jaunes, donc quasiment prêtes pour la récolte.
 
 
 
 
D'un saut de puce, nous atteignons le WATER PALACE, paisible et majestueux. Vastes jardins royaux ou il est agréable de se promener en toute quiétude.
 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
Vue d'ensemble sur ce beau site avec en arrière-plan la mer.
 

 

 
 
 
 

Apres UJUNG, nous partons vers l'est, remontant sur AMED (Banyar, Lipah, Bunutan, Amed). La route est très sinueuse, accidentée, avec d'énormes nids de poules mais aussi de beaux points de vue sur les villages de pêcheurs, sur le Mont Agung et aussi , loin dans la brume, Lombok.

 

 

 Au fond, le volcan Agung
 
 
Finalement, on mange à Lipah ( chez le copain du chauffeur mais bon, il faut bien faire travailler tout le monde !) mais on aurait pu se restaurer à AMED; on était presque arrivés!
 
 
Belle balade, à faire vraiment, avec deux beaux sites
et une route pittoresque.
 
 
 

Publié le 28/07/2009 à 18:41, Amed
Mots clefs : galetstatueGrosPalaisnoirfarnienteplagesable
Lien

LOMBOK - 3 jours dans la région de SEKOTONG

 
 
 
 
 
 
LOMBOK
 

  PERMULA  (Région de SEKOTONG)  
 
 
   D'abord situer la région de Sékotong   
 
  dans le Sud-Ouest de Lombok 
 
 
 
 
Dans le cadre bleu, on voit Pelangan
 
 
 
LOMBOK, c'etait vraiment court mais cela nous a beaucoup plu chez Andreas près de Pelangan ( à une heure de route du port de Lembar). Il recevait beaucoup de visites et on a même rencontré des chercheurs d'or car là-bas, c'est la ruée vers l'or! C’est la grande folie, les gens achètent des motos, des voitures et on voit partout des tas de briques au bord des routes pour construire des maisons.
 
 
 
 
Je vous explique : Une entreprise canadienne a trouvé un filon et a constaté que la région de Sekotong regorgeait d'or, même dans les fondations des maisons! Alors, les Sasaks (les habitants de cette région, des Musulmans mais pas très pratiquants) ont arrêté de cultiver leurs champs, de pêcher et ils sont tous allés forer dans la montagne! A long terme, cela va tout changer ici... et pas forcement en bien !
 
 
 
 
Mais bon, nous on s'est reposés, on a nagé sur de belles plages désertes quand d'autres ont plongé ou fait du snorkeling... 
 
 
 
 
Comment aller à Permula ?
 
Le bateau est à prendre à PADANG BAI, la traversée dure en théorie 4 heures, mais pour nous elle a bien duré 5 heures car à chaque fois, presque arrivés à quai, nous devions attendre que se libère le ponton d’accostage. La traversée coûte par personne A/R : 62 000 roupies.
 
 
Il faut prendre son billet directement au guichet (loket) du port et le jour du départ (pas avant) car en ville, c’est plus cher (35 000 roupies l'aller au lieu de 31 000), c’est pas la ruine quand même.
 
Arrivés à Lembar, on prend un taxi.
 
 
 
                       
Et pourquoi aller à Permula ?
 
 
 
Eh bien parce que nous avions envie de connaître Lombok mais que tout ce que nous lisions sur Senggigi et les Gilis du Nord (car des Gilis il y en a plein à Lombok. Gili veut dire petit île) ne nous donnait absolument pas envie de nous y rendre. Je sais, les Gilis, ce n’est pas Benidorm (cf. l’émission Thalassa fin Juillet/début Août 2009 sur une station balnéaire espagnole) mais vu le nombre de touristes qui y courent, ça ne doit pas être bien authentique.
 
 
Au départ, nous voulions aller à Kuta Lombok mais, par chance, j’ai croisé le chemin d’Hella sur un forum de voyage allemand

http://www.vivien-und-erhard.de/forum/index.php
(descendre avec le curseur et cliquer sur Bali)

et c’est elle qui m’a parlé de Yeh Gangga, de Permula et de Pandang Bai. En fait, j’ai suivi ses conseils et je n’ai pas regretté !
 
 
 
 
Arrivée au PALM BEACH GARDEN  
 
 
Du port à la guesthouse d’Andreas (PALM BEACH GARDEN), il y a un peu plus d’une heure de routes sinueuses et assez étroites (taxi : 200 000 roupies). Il nous tarde d’arriver compte tenu de la conduite nerveuse de notre chauffeur. Nous n’avions pas eu ce problème à Bali et n’avons pas eu l’idée de lui dire que nous n’embarquerions que s’il roulait prudemment.
 
 
 
 
 
 
 
Un chemin de terre, une forêt de palmiers et nous voici arrivés ! La guesthouse ou bâtiment central est une grande maison style indonésien tenu par un Allemand, expatrié depuis de nombreuses années et vivant avec une Lombokienne.
 
 
 
 
 
 
Au fond à droite la guesthouse, à gauche les 4 bungalows 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Promenade tout près de l'hôtel 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
A une vingtaine de mètres, 4 bungalows dans la palmeraie au bord de la mer (125 000 rps sans petit déjeuner) avec ventilo, eau froide mais moustiquaire.
 
 
 
Tous les bungalows ont une chambre (2 personnes) sauf un plus grand
qui a deux chambres ( 4 personnes)
 
 
 
Notre bungalow avec moustiquaire et ventilateur est basique mais propre, il nous hébergera pendant 3 nuits.
 
 
Devant nous, la plage, la mer à marée basse et au loin les Gilis, oui des îles, Gili Gede, Gili Asahan, Gili Layar, Gili Ringit. Quelques bateaux sur la plage, l’hôtel Bola Bola est sur notre gauche, un peu plus loin une usine perlière tenue par des Japonais.
 
 
 
Elles ont un drôle de look ici, les étoiles de mer!
 
 
 
L’hôtel BOLA-BOLA (qui lui figure dans le Lonely Planet/ 6ème édition en page 293) est plus cher sans être bien onéreux mais il est plus chic mais nous, on préfère « chez Andreas » car les contacts sont faciles, cela se passe « à la bonne franquette », tout le monde mange ensemble et à table, il y a même le soir des chercheurs d’or qui viennent boire une bière.
 
 
 
Petit déjeuner
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Devant notre chambre
 
 
 
 
 
Que faire à Permula ?
 
 
Se baigner : La plage, à marée haute, c’est à quelques pas du bungalow. Aller à gauche, du côté du ponton. A marée haute, mer d’huile et chaude. De plus, très salée, on flotte sans faire la planche ! Pas besoin de nager. Très agréable et sans danger.
 
Snorkeling : On peut partir sur les îles faire du snorkeling avec le bateau de « Captain ». Pour une balade avec 1 heure de snorkeling, compter 250 000 roupies. Demander à Andreas qu’il contacte « Captain », et qu’il lui explique bien ce que vous voulez faire car « Captain » est un jeune homme du coin qui sait naviguer mais ne parle pas anglais.
 
 
 
 
 
 
 
 
Plongée : IL y a une seule école de plongée qui se trouve avant Pelangan sur la route de Permula. C’est Georges, le patron de cette école. Par contre, par précaution, il faut réserver.
 
www.DiveZone-Lombok.com
Dive@DiveZone-Lombok.com
 
Pêcher des coques à marée basse :
C’est surtout l’activité des autochtones. A marée basse, la mer se retire loin et laisse des algues et petits rochers, la mangrove aussi à découvert.
 
Aller au marché de Pelangan :
A 2 km de Permula. Les employés d’Andreas nous ont gentiment proposé de nous y conduire.
 
Petite balade en voiture de l’autre côté de la péninsule :
Splendide plage, quasi déserte, avec de belles vagues. C’est Andreas qui nous a organisé cela.
 
 
 
De l'autre côté de la péninsule, à quelques kilomètres de Permula 
 
 
 
Conseil :
Avant de partir pour Lombok, appeler de Bali Andreas (tél : 62 81803747553) pour la chambre et Georges  (62 81339544998) pour la plongée (les deux se connaissent bien).
 
 

 

Du bateau, on voit le Mont Agung.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

CARNET INFOS PRATIQUES BALI  LOMBOK 2009    

 

12 pages d'infos pratiques

 

   http://blog.uniterre.com/uploads/o/odile_alain/560072.pdf

 

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 


Publié le 28/07/2009 à 17:01, Pelangan
Mots clefs : gilisnorkelingilemangroveplageplongeepalmier
Lien

PADANG BAI - Balade à KLUNGKUNG et rizières de Sideman

 

 

PADANG BAI , KLUNGKLUNG
et Route des rizières

 

 

 

PADANGBAI: plage et cérémonie 

Nous sommes partis à PADANGBAI, environ une heure et demie de route.

 Cette fois, nous n'avons pas appelé avant et sommes descendus comme nous le souhaitions à l'hotel PURI RAI; la première chambre proposée (premier prix avec eau chaude et ventilo: 300 000 roupies ttc) juste devant la piscine nous plaisait.

 Jugez par vous-mêmes !

 

 

 

Au fond, à gauche notre bungalow

 

 

 

 La piscine

 

Notre chambre 

 

 Le temps à PADANGBAI ?  Pour nous idéal qui ne sommes pas fans de grosses chaleurs, du soleil mais parfois, cela se voile, quelques gouttes hier, pas méchant. Et du vent, c'est très agreable.

Les hôtels se trouvent le long de la plage, en prolongement du port et, en bout de plage (sable et doré, eh oui!), on peut se baigner.

 

 

 Devant l'hôtel

 

 Au loin, le port avec un ferry

 

 

Ah, il faut que je vous présente Robert (en fait Wayan) que j'ai rencontré
sur la plage du Blue lagoon!

  Légende : " Robert, dis-moi que c'est pour rire? "  

 

 

Invitation à une cérémonie 

Le midi, nous allons manger au Restaurant PANTAI AYU, il est 10 mètres plus loin que le OMANG OMANG, en bout de rue. Je ne sais quel bon génie m'a soufflé à l'oreille d'aller nous restaurer ici car Wayan (encore un Wayan), le neveu du patron, nous a, à la fin du repas, invités à la cérémonie qui a lieu au temple, à quelques mètres de là.

Je suis folle de joie car nous avions manqué ces festivités à UBUD et j'aurais été déçue de quitter Bali sans avoir vu cela!

Maintenant que je l'ai vu, je peux dire que c'est vraiment mais alors vraiment quelque chose à voir.

 

 

CEREMONIE

 

Vers 17h, nous arrivons devant le temple. Un grand nombre de femmes est assise à même le sol avec devant elles des tas d'offrandes. D'autres, plus loin, sont en train de les disposer.

 


 

 

 

 

 Ici des offrandes, où l'on peut voir des fruits, du poulet, de l'argent, du riz, tout cela dans des petis paniers fabriqués avec des feuilles de bananier. 

 

 

 

Mais le cortège des hommes partis sur la plage revient au son des gongs, accompagnés de quelques femmes portant les dernières offrandes !

 

VIDEO

 

http://www.dailymotion.com/video/xa2mfs_sdc10417padang-bay-ceremonie

 

Vilaine image et fin du film chaotique (ce n'est qu'un appareil photo et on oublie parfois d'appuyer sur stop!!), cependant on voit bien ici la rue remplie d'offrandes et la procession s'approcher du temple.

  

 

 

 

Puis s'ensuit une sorte de bénédiction des offrandes par un officiant âgé, tout le monde se lève ensuite, nous nous enveloppons de nos sarongs et suivons la foule des fidèles qui pénètre dans le temple.

Attention, quand je parle de temple, ce n'est pas un endroit fermé mais regardez par vous-même!

 

 

 

 

 

Dans la première partie du temple, un orchestre de gamelans et de gongs consituté surtout de femmes retentit; On monte quelques marches et on arrive dans un autre endroit (photos ci-dessus) où les gens discutent, prient ou chantent. Comme on le voit sur les photos, ce sont plein de petits monuments décorées et sur lesquels des offrandes ont été déposées par centaines.

 

De l'autre côté du muret, ce sont 4 jeunes filles gracieuses qui dansent le legong .

 

 

 

 

 

Pour ceux qui partent en Août, il y a une "big cremation" à Padang-Bai le 21 août, Wayan nous invite mais nous, on n'y sera pas.

 

 

 

 




 

KLUNGKUNG et Route des rizieres en terrasses.

KLUNGKUNG

Wayan avait été si gentil de nous inviter à la cérémonie que nous avons voulu le remercier; nous savions que son oncle était chauffeur (En fait, c'est lui le proprietaire du restaurant PANTAI AYU) et nous lui avons demandé de nous conduire à KLUNGKUNG puis dans les rizières en terrasses.

 

Le tonton est un homme charmant et de surcroit "well-educated" et sa voiture climatisée la bienvenue.

Il nous a donc montré le Palais Aquatique de KLUNGKUNG, le pavillon flottant et le palais de justice,mis en valeur par des bassins ornés de fleurs de lotus.

 

 

 

Décidément, les Balinais ont le sens de la décoration, c'est un plaisir de se promener sur ce site. Un musée présente une collection d'objets et de tableaux . La visite des lieux vaut vraiment le détour.

 

 

 

Tiens, encore une offrande ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Route des rizières en terrasses

 Puis nous montons dans les rizières en terrasses, direction SIDEMAN. Même si nous y avons de beaux points de vue, nous sommes quand même un peu déçus car dans ce coin de Bali, soit les plants de riz sont bien avancés et le riz a donc absorbé toute l'eau des rizières, soit les plantations de mais, cacahuète et pommes de terre ont remplacé le riz (pour reposer la terre).

 

 

 

...  alors qu'en ce moment les rizières du cote de Pupuan et d'Ubud sont pleines d'eau.

 

 


On apprend ainsi qu'en Septembre, à nouveau, ils replanteront du riz; c'est là que les rizières regorgeront d'eau et seront les plus belles dans ce coin de Bali.


 

Nous déjeunons dans un endroit idyllique, avec vue panoramique sur les rizières, au Restaurant MAHAGIRI (Ils ont un site du même nom).

 

 

 

 

 

 

 


 


Publié le 28/07/2009 à 16:38,
Mots clefs : legongoffrandedanseplagetraditionporttemple
Lien